Les différentes étapes des obsèques

 

Les étapes à partir du décès d’un proche jusqu’au dernier hommage peuvent variées en fonction du souhait final du défunt et de sa famille comme l’inhumation ou la crémation, avec une cérémonie religieuse ou sans. Pour cela les Pompes Funèbres sont là pour vous aider, vous épauler dans ces démarches dont les démarches administratives.

 

Le décès et le transport de corps :

Le décès d’une personne doit être constaté par un médecin, puis le transport de corps est organisé par des Pompes Funèbres. Cela veut dire que des professionnels se chargent de transférer le défunt d’une maison de retraite, d’un hôpital, d’un domicile vers une chambre funéraire.

Le transport peut se faire avant ou après la mise en bière, c’est-à-dire avant ou après la pose du corps dans un cercueil. En fonction des religions, il peut y avoir la toilette mortuaire (ou thanatopraxie) et l’habillage pour pourvoir présenter le défunt de façon la plus agréable possible. Les agents de Pompes Funèbres peuvent faire la mise en bière dans différents endroits comme le domicile, l’hôpital, la maison de retraite ou le funérarium.

 

Les démarches administratives :

Les Pompes Funèbres à qui vous aurez confié les obsèques pourront se charger de faire les démarches et déclarations auprès des municipalités, les annonces dans les journaux. Ils pourront vous aider dans la rédaction et l’impression des faire-part. Certains proposent également une version numérique des faire-part.

 

La levée du corps et la cérémonie :

Après le temps de recueillement, les agents des Pompes Funèbres que l’on appelle des porteurs, ferment le cercueil et l’amène jusqu’au corbillard.  La cérémonie peut être Catholique, Juive, Protestante, Musulmane, Orthodoxe, Civile. Tous ces rites ont leurs spécificités et leurs moments forts.

 

Inhumation et crémation :

L’inhumation consiste à mettre en terre de corps du défunt. Elle peut se faire sur un terrain privé ou sur un terrain communal, dans la ville où la personne habitait, celle où elle est née ou dans une autre commune ou même pays (avec des autorisations et documents spécifiques).

La crémation ou incinération (par abus de langage car normalement ce terme est réservé aux objets) consiste à « bruler » le corps. Un four très chaud, quasiment 900°c réduit en cendre le corps. Ce ne sont pas les flammes, mais la très haute température qui fait cela. Les cendres sont ensuite déposées dans une urne funéraire identifiée par un nom, un prénom, une date… que l’on réalise en gravant l’urne choisit par la famille.

 

Nous gravons les urnes en granit, les vases en électro-porcelaine et en granit. Nous vous proposons sur notre site des plaques funéraires standards ou à personnaliser. L’article souvenir qui accompagnera le défunt est un choix fait par la famille, les amis, les collègues.

 

La réglementation française n’accepte que l’inhumation et la crémation. Toutefois Il existe d’autres alternatives comme le cryogénisation, la promession, l’aquamassion.